ÉPISODES CONTENTÉS, S01E02 : LE HÉROS DÉO

Il y a bien des choses qui ont changé dans notre route vers le contentement,  et il y a notamment plein de choses que l’on a arrêté d’acheter. L’une d’entre elle, c’est le déodorant ! Du coup, depuis, Les Contentés sentent mauvais. (Non.

Enfin je ne crois pas.

Si ? )

Je ne vais pas vous faire ici la liste des éléments nocifs que contiennent la majorité des déodorants du commerce : ce n’est pas vraiment l’objectif du blog.

J’ai découvert il y a deux ans qu’il y a plein des choses que l’on peut faire soi-même pour améliorer notre quotidien, et je me suis tout doucement mise à tester différentes recettes. Pour ce deuxième Épisode Contenté, je vous propose donc de découvrir notre alternative au déodorant ! Et pour revoir le premier épisode, c’est par ici

** C’est le moment de vous rappeler que Les Contentés ne sont pas médecins ni chimistes ni diplômés en sciences moléculaires, et que si vous décidez de suivre cette recette, cela se fait à vos risques et périls. ** 

MAIS sachez simplement que touuuutes les personnes qui l’ont testé l’ont approuvé à 100%… Et franchement, vu l’efficacité et le moindre coût, on ne s’en passe plus !

Avant de commencer quoi que ce soit, pensez à bien désinfecter tous les éléments de matériel que vous utiliserez (cuillères, bols et tralala), soit en les ébouillantant, soit en les nettoyant à l’alcool modifié. Le fait-maison c’est bien, mais on ne le fait pas n’importe comment, c’est important. Vous ne voudriez pas avoir des girolles qui poussent sous les bras, si ?

Je vous laisse donc jeter un oeil (cliclic sur HD pour le bonheur de vos yeux !), les quantités utilisées sont reprises sous la vidéo pour que ça soit plus rapide le jour où vous voudrez faire vous-même !

Et … si comme tout être humain ordinaire, vous trouvez mes bracelets trop canons, vous pouvez commander le vôtre ici

 

 

Quantités pour un petit pot (qui nous dure environs deux mois**, à deux utilisateurs, ) :

  • 13g de bicarbonate de soude (plus il est fin, mieux c’est ! Sinon, le déo est granuleux … pas très agréable à l’application.)
  • 4g de cire d’abeille
  • 10g de fécule de maïs
  • 20g d’huile de coco

Petits conseils :

  • Pas besoins de vous tartiner la moitié du pot sous les aisselles chaque matin ! Une petite dose suffit, le bout de votre index. Normalement, pas de besoin de retouche en journée, mais à vous d’adapter la dose !
  • En hiver, vous pouvez diminuer la quantité de cire d’abeille : le déodorant sera solide – sauf pour ceux d’entre vous qui chauffent leur salle de bain constamment (l’huile de coco se liquéfie à partir de 25°). Je me procure la mienne chez l’apicultrice du coin … renseignez-vous, c’est tellement plus cool de nouer des liens avec ses voisins et de savoir d’où vient la cire que de l’acheter sur Internet !
  • Pour les peaux les plus sèches et réactives, faites des tests avec plus ou moins de bicarbonate. C’est quand même un ingrédient qu’on peut également utiliser pour les produits ménager, autant dire que ça décape. Ma recette de base prévoyait 16g, ayant une peau – de crotte – sensible, j’ai diminué à 13, mais je pense qu’on peut encore aller plus loin.
  • Ce déodorant est quasiment inodore, il sent léééégèrement l’huile de coco, mais sans plus. Si vous êtes un inconditionnel du déo-odorant, vous pouvez ajouter une ou deux gouttes d’huile essentielle dans le vôtre …
  • Et pour ceux qui se disent que c’est quand même bizarre de se tartiner une pâte sous les aisselles ……. Ma foi, on s’habitue à tout. Essayez donc !

 

** ce déodorant ne contient pas de conservateurs. Je n’ai jamais testé de faire plus du double de cette quantité parce que je ne sais pas comment évoluent les différents ingrédients avec le temps. Le plus safe reste d’en faire une petite quantité régulièrement plutôt que de vouloir être tranquille longtemps.

Mise à jour du 20.09.17 : quelques précisions sur les ingrédients !

La cire d’abeille, ici, a principalement pour objectif d’épaissir et de solidifier : comme l’huile de coco se liquéfie au dessus de 25° (et reste trèèèès « molle » en dessous de cette température), la cire permet de faciliter l’application parce qu’elle donne un toucher « sec ». En dehors de ça, elle hydrate et protège la peau.

La fécule de maïs est un super absorbant, disons qu’elle nous évite de baigner dans l’huile : elle facilite l’application et rend le déo’ plus « soyeux ». On pourrait la remplacer par à peu près n’importe quelle autre poudre absorbante.

L’huile de coco est hyper nourrissante (c’est une huile, quoi !). Elle est efficace aussi contre certaines bactéries et certains microbes, mais je n’en sais pas plus sur ce point. Et en plus, elle sent bon …

Et pour le bicarbonate, ce qui nous intéresse, c’est sa capacité anti-odeurs vraiment exceptionnelle qui nous permet de garder des contacts ordinaires avec les êtres humains qui nous entourent ! J’ai lu qu’il était aussi le bon ami des peaux sèches, mais je n’ai pas encore testé, et pour l’instant ça me laisse un peu sceptique … lui et moi avons encore beaucoup à apprendre l’un de l’autre !

4 réponses sur « ÉPISODES CONTENTÉS, S01E02 : LE HÉROS DÉO »

  1. Enfin!!!! Quelle joie,on va enfin pouvoir vous approcher 😂bon en même temps la saison des sueurs est derrière nous😋
    Vous êtes super tous les 2 ,bonne route 😗

    J'aime

  2. Et si on fait partie des gens flemmard (je dis pas ça pour moi hein !…) est-ce qu’on a le droit de passer commande moyennant finance (j’ai rien à troquer à part mon amour éternel)?

    J'aime

Répondre à Les Contentés.com Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s