TRAVAUX EN COURS

Article traduit avec la permission de l’incroyable Shauna Shanks, découverte il y a peu et adoptée aussitôt !

Article original [ENG] : A seat at an unfinished table.

 »

Tante Jane a travaillé pour un monsieur qui possédait une vieille propriété remplie de bien des choses (l’émission American Pickers, vous voyez le genre ?). Au fur et à mesure, elle a ramené ses trouvailles chez nous. Certaines semblaient irréparables, et je ne vais pas vous mentir, il m’arrivait parfois de penser que j’allais devoir me débarrasser ou abandonner une de ces trouvailles au vu de la quantité de travail que ça représentait (ou du manque de génie créatif de ma part).

Mais ce set de quatre pieds de tables en épingle à cheveux ?  

Ils attendaient dans un vieux hangar depuis une bonne moitié de la dernière décennie. Quand nous les avons reçu, Micah les a directement déposés sur la pile « poubelle ».

Jusqu’au moment où nous avons réalisé que si nous construisions nous-même notre table à manger, nous aurions besoin de pieds.

Notre budget ? Zéro dollars.

J’ai donc fouillé à nouveau au sous-sol dans la pile de choses à jeter, puis donné quelques coups d’éponge magique que j’avais sous la main, et voyez-vous ça ?

Tout beaux tout propres ! Une fois que nous leur aurons refait une petite beauté, ces épingles à cheveux feront de la table sur laquelle nous travaillons une pièce unique, magnifique.

Ces vieux pieds ? Ils ont attendu bien longtemps. Et ils n’avaient vraiment pas bonne mine.

Au moment de les brosser, j’ai du passer à travers différentes couches de, disons par manque de vocabulaire, de cradosserie. Ils étaient vraiment sales. En dessous de la rouille, on aurait dit qu’on avait un jour collé, durci et cimenté quelque chose en plein soleil par une journée d’Août. Ils avaient été dissociés de leur meuble d’origine, avaient été salis, puis oubliés.

 

Je me demande si vous vous sentez aussi comme ça, parfois ?

 

Je veux arriver directement au résultat. Je suis fatiguée de me battre. D’attendre. Que ce soit le bazar sans arrêt. De vivre avec une raison d’être inexploitée, des rêves pas réalisés.

J’aimerais avoir une belle photo de la table terminée à vous montrer.

L’image que je vous montrerais serait celle de notre table terminée, ornée d’un chemin de table, avec un cadrage au millimètre près, la douce lumière réconfortante de quelques bougies parfaitement placées et la vapeur chaude s’échappant d’un gâteau au noix et à la banane tout juste cuit complétant la scène. Un thé serait servi dans des tasses coordonnées et un bouquet de fleurs fraîches délicatement liées par un ruban couronnerait l’ambiance calfeutrée …

 

J’aimerais vous montrer la perfection. Un post digne d’une publicité Ikea.

 

Est-ce que n’est pas ça qu’on cherche pour nos vies ? Nous voulons obtenir tout de suite le produit fini, on veut éviter les détours et aller célébrer directement la réussite ! Mais nous nous sentons souvent coincés dans l’attente, dans le travail.

 

Bonne nouvelle, toutefois, pour les âmes crasseuses et oubliées. Notre Père Céleste est spécialiste de la réparation. Il sourit, parce qu’il voit au-delà de cette étape actuelle, il voit un futur pour lequel vous avez été créés et auquel vous aurez part.

J’ai de grands espoirs pour cette table ! Nous y mangerons des tas de pancakes moelleux pour le petit déjeuner. Des repas de Thanksgiving et des cookies de Noël y seront cuisinés et servis. Ce sera l’endroit où j’écrirai, l’endroit où les enfants feront leurs devoirs, l’endroit où nous auront des fous-rires avec nos amis et où nous jouerons à des jeux de sociétés. Nous y cultiverons l’amitié et nous élèverons nos enfants autour d’elle.

Je peux voir tout ça. Je sais qu’un petit peu de rouille n’est pas grand-chose. Je suis suffisamment équipée pour gérer ce qui a paralysé ces pieds en forme d’épingle à cheveux.

C’est ça que Dieu fait.

Il rend toute chose nouvelles.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »

2 Corinthiens 5 :17.

Il lave la saleté.

« Tu veux que la droiture demeure au fond de mon être. Tu m’enseignes la sagesse au plus profond de moi-même. » Psaumes 51 :8-9.

Il ressuscite ce qui est mort.

 « Voici ce que vous déclare le Seigneur, l’Eternel : je vais faire venir en vous l’Esprit et vous revivrez » Ezéchiel 37 :5

 

Suivre Christ est plus pour moi qu’une case que je coche dans un questionnaire sur la religion. C’est un voyage magnifique, d’espoir, de rédemption, d’aventure, de découvertes et de retrouvailles avec des promesses qui n’ont pas été réclamées – et qui le sont maintenant ! C’est être créé.e par un Créateur qui est capable, vivant, et qui a tissé à travers mon histoire une destinée qui me dépasse – même quand je me sens coincée dans une période de ma vie.

 Je sais ce que l’ennemi chuchote : je l’ai entendu aussi. Tu es trop vieux.eille. Trop fatigué.e. Pas assez créatif.ve. Tu n’as rien fait depuis trop longtemps, tu n’es plus utile maintenant. Tu n’es pas spécial.e. Tu n’as aucune valeur. Tu n’as rien de bon à offrir. Ta vie sera quelconque. En plus, tu es crado, regarde tout ce que tu as raté. Bla, bla, bla.

 Eh bien écoutez. Je dois encore les peindre, me battre avec deux-trois bosses, et les fixer, mais, ces pieds de tables ? Ils ont été sortis d’une pagaille pas possible, et ils vont rendre l’ensemble magnifique.

Dieu n’a pas peur de notre saleté et de notre crasse. Il n’a pas peur de ne pas arriver à vous réparer. Vous avez un futur. Mais il y a une chose que vous devez savoir. Les meilleures histoires commencent souvent par quelques hoquets. Par l’échec. Par une attente interminable.

« Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemi ! Car si je suis tombée, je me relèverai ; Si je suis assise dans les ténèbres, L’Eternel sera ma lumière. »

Michée 7:8

 »

Pour voir les photos de la table (terminée !) et des jolis pieds en forme d’épingles à cheveux, rendez-vous sur le blog de Shauna !
Et pour cette fin de semaine ? N’ayez pas peur des travaux qu’il reste à accomplir … Contentez-vous de regarder plus haut ! 

 

 

 

 

Photo by jesse orrico on Unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s