HEUREUX À TOUT PRIX ?

S’il y a bien une chose qu’on ne veut pas vous faire croire ici sur Les Contentés, c’est que contentement = bonheur garanti.

Se contenter, ce n’est pas aller toujours bien. C’est chercher la joie dans toutes les situations, mais ce n’est pas y arriver à chaque fois. Se contenter, ce n’est pas prendre éternellement sur soi et faire croire que tout va toujours comme on veut. Se contenter, ce n’est pas renoncer au droit d’être critique ou de dire ce qui ne va pas.

Se contenter, par contre, c’est prendre le temps d’aller moins bien pour mieux réagir. C’est être conscient que la joie se travaille, qu’elle se recherche, qu’elle est une discipline. Se contenter, c’est apprendre à tirer le meilleur parti des moments présents … et parfois le « meilleur parti » est plus pauvre que ce que l’on espérait. Et c’est comme ça, et c’est normaI.

Depuis notre arrivée à Hawaii, lorsque nous soulevons les points moins roses de notre séjour, vous êtes plusieurs à nous rappeler que nous devons nous contenter. Merci pour ça !!! Nous avons besoin d’y travailler avec vous !

Mais nous ne voudrions pas vous faire croire que le contentement, c’est subir volontiers n’importe quelle situation. C’est plutôt avant tout agir. Ce n’est pas être passif et attendre que les choses s’améliorent, ou changent, sans que nous y prenions part.

Alors, il y a parfois des choses qui nous chagrinent / dégoûtent / dérangent / courent franchement sur le haricot – mention au choix – et nous continuerons de vous en parler !

Parce que nous resterons toujours des Ordinaires parmi d’autres, et que vous raconter tout ça ne nous empêche pas d’être contents par ailleurs ! Le contentement n’est pas un chacra à ouvrir ou un objectif à atteindre : il se vit. Ou pas. C’est tout !

Il y a peu de chances que nous arrivions un jour à être contents dans toutes les situations –  nous sommes Français ……..

Mais nous y travaillons. Nous apprenons ! Nous essayons, et parfois nous échouons. Nous nous plaignons encore bien souvent, mais nous savons que se plaindre est un choix, et que la joie en est un autre.

Choisir la joie – plutôt que le bonheur, en fait.

 Nous ne voulons pas courir après le bonheur !

Si vous cherchez l’étymologie de ce mot « bonheur », vous trouverez « fatalité heureuse, chance ». À la base, le bonheur est quelque chose qui se produit, qui arrive, qui nous tombe sur le coin de … du nez.

Je ne sais pas trop comment on en est arrivé, aujourd’hui, à vouloir que ce bonheur soit un état durable. Toujours est-il que déjà, j’aime mieux l’ancienne définition : le bonheur, il arrive, et puis il repart.

On le sait : on le vit !

Mais puisqu’on nous fait croire qu’on peut être constamment heureux, on continue notre quête, notre poursuite. D’ailleurs, réfléchissez donc à ce qu’on nous vend constamment : le bonheur constitue une des bases de notre modèle financier … Les grandes marques vous feront toujours de petits clins d’œil : leurs produits rendent heureux ! Foncez les acheter ! Mais avant, travaillez ! Enfin, vous savez.

Tout ça implique que le bonheur arrive, du coup, quand on atteint un objectif, quand un de nos rêves se réalise, quand on a enfin pu acheter un nouvel objet. Ça ne vous donne pas des frissons, un monde d’humains qui cherche à réaliser l’infinité de ses désirs ?

On comprend mieux, hein, tout de suite, le sacré bazar dans lequel est la planète.

Et puis il y a ces moments tellement décevant, où l’on s’est imaginé à longueur d’heure ce que serait le bonheur … Mais à l’instant où il devrait arriver, on ne l’y trouve finalement pas …

Et la vérité, du coup ?

La vérité, c’est qu’on ne peut pas être tout le temps heureux. Et que ça va quand même ! Accepter de ne pas être constamment heureux, c’est peut-être pouvoir vivre un peu plus grand.

Chercher la joie plutôt que le bonheur, c’est aussi prendre les choses comme elles viennent, que ce soit des émotions ou des évènements. Les prendre, du bout des doigts, les observer sous toutes les coutures si on en a besoin, et puis … les laisser partir au final.

Ne pas chercher le bonheur, ça ne tue pas. Ça montre juste une autre facette de la vie !

« Soyez toujours joyeux ».

« Réjouissez-vous toujours. »

« Rejoice evermore. »

« Rejoice alway. »

(1 Thessaloniciens 5 :16)

 

La joie, c’est comme la gratitude –ou la reconnaissance, ça se cultive. Chez Les Contentés, nous sommes convaincus que la reconnaissance est un facteur de joie. Et d’ailleurs, l’idée ne vient pas de nous :

« Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse, exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous »

(1 Thessaloniciens 5 : 16-18)

La joie et la reconnaissance vont ensemble. Pis ce qu’il y a de bien avec la joie, c’est que peu importe ce qui arrive, peu importe si c’est le bon-heur ou pas, on peut la mettre en route… en ouvrant les yeux pour trouver des sujets de reconnaissance !

Arrêter de chercher le bonheur, c’est accepter que le chemin est encore long, et qu’en fait, ici bas, on n’arrivera jamais au point d’arrivée. Et en comprenant que le bonheur arrive puis repars, on devient joyeux pour bien moins … Beaucoup plus joyeux avec bien moins !

Alors … à la poursuite du bonheur ? Non. Définitivement pas ! Mais à la recherche de la joie, ça, oui !

 

2 réponses sur « HEUREUX À TOUT PRIX ? »

  1. Ah oui ! J’aime ! Être toujours joyeux, les jours roses et les jours gris…. Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide…. C’est ce contenter même quand le vide fait foncer notre regard et le petit plein fait se tordre notre estomac…. Bref ! Au bout du monde où ici, d’accord avec vous, ça s’apprend au quotidien. Heureusement que notre Père est bon, patient, lent à la colère, juste, riche en pardon, amour…..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s