UNE SEMAINE DE WWOOFING SUR BIG ISLAND

Vendredi 10

Le vol le plus FUN de toute notre existence ! Un minuscule avion de 10 places et une trentaine de minutes dans les airs, avec un coucher de soleil qui valait bien celui d’Haleakala !

 

Samedi 11

Réveil à 7h. Rapidement, Peter sort de leur maison pour nous demander si on veut du café. Ce petit appel va devenir un de nos rituels ici, sur Big Island !

Aujourd’hui, il faut faire les courses. Cori et Pete nous fournissent les éléments de bases (farine, riz, pâtes etc) ce qui est déjà beaucoup, mais ne suffit pas.

En route, Cori change les plans : nous allons nous arrêter à un Swap Meet – un espèce de petit marché local -, ensuite nous irons à la plage, puis à la boulangerie, puis nous finirons par faire les courses !

Le temps est gris, et il se met rapidement à pleuvoir. Sur le swap meet, on rencontre un petit producteur … de répulsif à moustiques ! Débarqué sur l’île il y a un peu plus d’un an, il sait que les moustiques raffolent de sang fraichement arrivé et fait donc plusieurs expériences jusqu’à trouver le parfait anti-moustiques local ! Après avoir discuté une bonne vingtaines de minutes avec lui des bons chemins de randos, de la lave et du vin français, il nous offre un de ses produits. On sait qu’il en est au début de son business et on essaye de lui payer, mais rien à faire … On repart avec notre flacon gratuit –  il est d’ailleurs hyper efficace … il faut que je copie la recette pour l’été prochain !

 Next stop : plage. Cori veut à tout prix que nous sortions voir s’il y a des tortues … Résultat des courses, on est trempés, et pas de tortues en vue ! Pas grave, c’était bien drôle.

Ensuite, arrêt à la boulangerie. Enfin, disons, à ce qui ce rapproche d’une boulangerie telles qu’on les connait en France … mais qui n’en est pas une, haha. Cori veut nous payer un dessert (on a partagé un burrito délicieux sur le Swap meet) et on ne l’arrêtera pas : elle commande une vingtaine de beignets et nous en mangeons quelques-uns à l’extérieur.

Après ce périple, on finit par s’arrêter dans un petit store pour faire nos courses. Quelques oignons, du thon, de la sauce tomate, des carottes, du fromage râpé, les bières les moins chers, et BIM : 57$. La vie ici est vraiment extrêmement chère … on ne s’y fait pas. Les mêmes courses en France nous auraient coûté une vingtaine d’euros … Pfiou.

Retour à la maison ensuite, et petite soirée au calme.

Dimanche 12

La journée commence en douceur. Il fait meilleur qu’hier, le soleil se met vite à chauffer. À 9h, nous partons pour la plage. Cori nous propose de venir nous rechercher vers 13h30, ce qui nous laisser largement le temps de profiter de ce cadre magnifique. Sur le sable, peu de gens, majoritairement des familles avec des enfants et quelques campeurs. On saute dans l’eau très rapidement. Décidément, plus le temps passe plus les endroits qu’on découvre ont une eau limpide ! On fera ici une rencontre magique … Hors du temps, hors de tout, une qui rappelle qu’il y a des choses qui n’ont pas de prix. On vous laisse découvrir ça dans la vidéo.

On fait une deuxième belle rencontre : celle de Will. Né dans l’Illinois, il a longtemps travaillé dans des usines, puis dans des petites entreprises de réparation mécanique. Il déménage ensuite en Californie je crois, où il ouvre sa propre entreprise.

Un jour, il a un accident de voiture. Pendant 48 heures, une équipe médicale va travailler non-stop pour réparer tout ce qui est cassé dans son corps : foie, côtes, colonne vertébrale, clavicules, intestins … tout est en miettes. À deux reprises, il est en état de mort clinique.

Will est un miraculé … Après s’être remis de cette expérience, il décide de partir vivre à Hawaii où il est déjà allé à plusieurs reprises pour les vacances. Il achète quelques hectares et construit sa maison avec l’aide de quelques amis. Il habite maintenant Puna, et ses baies vitrées donne directement sur les flots de lave qui coulent du volcan – le pied ! Quand je lui ai demandé ce qu’il faisait dans la vie, il a répondu « je profite ». Pas mal comme métier, hmm ? Il vit en autonomie, cultive ce dont il a besoin pour manger. « 99% de ma consommation vient de ma propriété. Je ne résiste juste pas à acheter quelques chips … »

J’aimerais recroiser Will un de ces jours, si Dieu veut. Pouvoir lui apporter quelque chose en retour 🙂

Lundi 13 :

Première journée de travail.

Cinq heures de cueillette de café. Jeff & Cynthia nous avaient habitués à des matinées coupées en deux, où on savait toujours que si on aimait pas une des activités, ça finirait rapidement par s’arrêter. Ici … c’est cinq heures d’affilée, toujours la même chose.

Et si les baies de café sont toutes plus magnifiques les unes que les autres, les toiles d’araignées, les moustiques et le fait qu’il faille sans arrêt plisser les yeux pour les apercevoir en hauteur nous ont vite fatigués. Va-t-on regretter la cueillette des Macnuts ?!

On passe l’aprèm à la maison. On se sent tous les deux très fatigués aujourd’hui, et on en profite pour planifier grossièrement notre mois ici – et notamment les week-end, puisqu’on en a trois jours par ici !

Mardi 14 :

On continue la cueillette de café … Il faut vider les arbres. Et à 13h, nous sommes de nouveau épuisés ! Le temps de préparer le repas et de manger, il est déjà 14h30. On apprend ce jour là que le bus ne passe que trois fois par jour, et qu’il faut le héler pour qu’il s’arrête … Les arrêts n’ont pas de nom et on est jamais tout à fait sûr de quand le bus va passer. Bon … Ça ne nous motive pas des masses à bouger. On fera donc une petite ballade en fin d’après-midi pour voir où mène la route qui passe derrière chez nous. On y trouvera quelques trésors : fruits de la passion, goyave, et Mike a repéré de la menthe sur le terrain de nos hôtes.

De l’eau, un peu de sucre, un jus de citron et hop ! Une petite boisson maison !

Mercredi 15 :

On finit de vider les arbres en début de matinée.

Ensuite, les garçons –  il y a un autre wwoofeur avec nous, Canadien – s’occupent de tondre pendant que je refais le tour de tous les arbres pour vérifier qu’on a rien oublié. Et pour finir la matinée, je désherbe quelques pots de fleurs.

L’après-midi, nous voulions descendre la route pour voir s’il était possible de trouver un petit chemin jusqu’à la mer … Mais Google Maps nous indique que l’aller fait environ 5 miles soit 8 kilomètres. Vu l’heure à la fin de notre repas et le fait que nous vivons – de nouveau –  en hauteur, on abandonne l’idée. En plus, la météo n’est pas très stable.

Ce sera donc une nouvelle après-midi à la ferme. Ça tombe plutôt pas mal, puisque je dois refaire mon CV, et une après-midi n’est pas de trop ! J’ai tout laissé en France et je dois repartir de zéro.

Jeudi 16 :

Matinée desherbage pour tout le monde ! Pendant que Mike passe la débroussailleuse – cinq heures d’affilée … c’est long – nous autres nous occupons de désherber les escaliers en pierres et plusieurs autres petits coins qui en ont besoin.

Et à 13h, nous sommes en week-end ! La matinée s’est étirée lentement malgré nos supplications pour que l’horloge avance plus vite.  On est de nouveau complétement crevés – est-ce le temps d’adaptation qui augmente ?! –, un peu désespérés d’être coincés ici encore une fois. De toutes façons, il pleut il pleut il pleut.

Le bon côté, c’est que ça laisse du temps pour mettre à jour Les Contentés !

Et puis à partir de demain, notre hôte devrait nous emmener de nouveau en ballade un peu partout – on espère on espère !

La semaine qui arrive va être particulièrement courte : Jeudi, c’est Thanksgiving et c’est donc férié. Ça veut dire que nous ne travaillerons que trois jours.

Et … l’idée de cette fin de semaine prochaine nous réjouis particulièrement … vous découvrirez pourquoi jeudi prochain !

On pense louer une voiture à partir de dimanche prochain. C’est une dépense importante mais on ne peut pas rester ici alors que toute cette île attend qu’on la découvre ! On va essayer de trouver le meilleur arrangement possible …

Et hop, une petite sélection des moments de cette semaine pour vos beaux yeux :

À jeudi prochain !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s