LE CONTENTEMENT … ET L’ANXIÉTÉ

Je ne suis pas du genre hyper-stressée, dans la vie. Le peu de fois où j’ai vraiment connu un stress intense, c’était au moment des compétitions d’athlétisme étant petite, et des quarts-d’heure avant mes soutenances de mémoire pendant mes études.

Je crois que de manière générale, relativiser et prendre de la distance ne me pose pas trop de difficultés.

Et pourtant … Parfois c’est mon corps, qui me dit que je suis anxieuse, et je ne sais pas toujours pourquoi.

Depuis notre retour, j’ai parfois le pouls qui s’accélère sans raison.

Quelques petites taches d’eczéma sont apparues ici et là sur ma peau.

Mon ventre se serre soudainement tellement fort que je me recroqueville par réflexe.

C’est quand même incroyable, je n’ai pourtant rien dans ma vie actuelle qui me soumette à une pression quelconque !

 

C’est facile de prendre du recul quand tu sais ce qui ne va pas, ou ce qui ira mieux très bientôt. Ça l’est moins quand ton corps t’envoie des signaux sans que tu aies aucune raison d’être stressé.e.

Du coup, j’ai décidé que ça suffit, ça suffit le cœur qui bat trop fort, ça suffit le ventre serré, ça suffit la peau qui en prend en coup. Il faut que j’entreprenne un nouveau voyage de 47 centimètres.

Je ne sais pas d’où vient cette anxiété. Peut-être de ma situation de chômeuse, qui est nouvelle, inhabituelle, inconfortable ? Peut-être du flou concernant mon avenir proche ? Peut-être des choses cassées en ce moment dans ma vie ? Peut-être des rêves dans ma tête qui attendent que j’agissent pour aller dans leur direction ? Je ne sais pas.

Mais je sais …

Je sais que le contentement est la clef, que cette saison, je dois la vivre, et que mon corps n’a pas de raison d’être anxieux face à mon quotidien puisque c’est tout simplement la vie qui se déroule.

Je sais que si le bonheur dépend des circonstances autour de moi, la joie, elle, je peux la choisir, je dois la choisir dans mon quotidien. Et peut-être qu’en choisissant la joie, le pouls ralentit ?

Je sais que mon Dieu est au contrôle, il est fidèle et ses promesses sont claires. Il dit que si les petits moineaux n’ont pas à s’inquiéter de ce qu’ils vont manger, à plus forte raison moi non plus je ne dois pas avoir peur. Alors mon ventre n’a plus de raison d’être serré.

Je sais que ma vie peut s’arrêter n’importe quand, qu’elle ressemble à de la vapeur, qui est là un moment puis disparaît. La vie est une infime petite vapeur de rien du tout.  Je veux la vivre pleinement au jour le jour, et peu importe ce qu’elle me présente … Et avec ça, les taches sèches sur ma peau peuvent s’évanouir.

Et j’ai besoin que ce que mon cerveau sait devienne vrai dans ma vie, dans mon corps, alors quand le pouls s’accélère, je compte les cadeaux autour de moi et je dis merci, et quand mon ventre serré me fait mal, je prends une bonne respiration et je me souviens des moineaux, et je le dis, que mon Dieu est fidèle, et qu’il pourvoit. Il faut que mon cœur sache, il faut que mon corps sache !

Peut-être qu’il ne peut pas savoir si je ne lui dis pas ?

Alors … Je ne sais pas ce qui fait serrer ton ventre ou accélérer ton pouls à toi en ce moment. Peut-être que ta vie est paisible, ou peut-être que c’est le chaos, ou peut-être que c’est un entre-deux. Peut-être que tu ne sais pas comment sera demain, peut-être que tu as déjà du mal à voir le bout d’aujourd’hui, peut-être que toutes les prochaines semaines comportent de la joie ! Peut-être que tu soupire après le changement, ou peut-être que tu te sens bien dans cette saison.

Dans tous les cas ?

Ces grands principes, ils sont vrais pour toi aussi.

Alors peut-être qu’on peut s’encourager à prendre de grandes inspirations pour ralentir, et savourer cette saison ? Et peut-être qu’on peut se rappeler ensemble, et cheminer vers le contentement peu importe le nombre de pulsations minutes ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s