GRANDIS !

Pour la fête des Mères, mes élèves ont réalisé des semis de plante aromatique … La joie dans leurs yeux quand ces petites graines minuscules ont enfin germé et sorti leurs premières feuilles a fait partie des meilleurs moments de mon tout nouveau travail !

Et toutes ces graines semées me rappellent un enseignement que je veux ancrer dans ma petite vie.

« Il n’y a pas de croissance sans changement, de changement sans soumission, de soumission sans blessures – pas d’abondance sans être brisé. Les blessures permettent d’ouvrir l’âme pour y planter les graines d’une croissance plus profonde. » Ann Voskamp – The Broken Way

Je ne pense pas que vous trouviez ça bizarre, les enfants autour de vous qui grandissent. C’est le cycle de la vie, non ? Il faut bien qu’ils deviennent adultes ! Et ces enfant… ils ne sont pas terrifiés à l’idée de prendre quelques centimètres, ni de changer de pointure : ils savent que c’est normal, et ils se soumettent à l’idée que pour grandir, il faut passer par là. Ils ne pourront pas empêcher leurs dents de percer leurs gencives, ils ne refuseront pas à leur os de grandir, ils persévèreront à vouloir se lever même après être tombés des dizaines de fois, et pour cause : nous savons tous que grandir, ça fait mal ! Quand j’avais mal aux jambes étant petite et que j’allais en parler à mes parents, ils me répondaient « c’est normal, tu grandis ! ». Ça n’enlevait pas la douleur, mais je savais qu’elle était normale et nécessaire. Et chacun d’entre nous connaît très bien tous les bénéfices qui sont derrière cette souffrance : l’indépendance, l’autonomie, … et tout simplement la vie !

Vous qui lisez cet article, vous êtes aussi passés par là. Et je ne pense pas que vous le regrettiez – à part quand il s’agit de payer les factures, de faire à manger, ou de devoir choisir une assurance !

Alors cette semaine je me demande … Pourquoi, une fois que le processus de croissance physique est à peu près terminé, nous oublions ?

Nous oublions qu’il reste des tas d’autres domaines dans lesquels nous devons grandir …

Nous oublions que dans un processus de croissance, les blessures sont normales …

Nous oublions que si nous voulons progresser, il nous faut accepter de changer … Et nous avons peur du changement !

Nous oublions que la soumission est nécessaire, nous refusons cette soumission en voulant emprunter le chemin le plus facile, le moins douloureux, celui qui provoquera le moins de changements dans notre vie  …

Nous oublions que tout autour de nous est cassé, détruit, remodelé, avant d’être beau et de grandir.

La vie par excellence, celle d’une graine qui devient plante, est à l’origine une destruction : pour que la graine devienne complètement elle-même, elle doit être complétement détruite. L’enveloppe doit se déchirer, pour s’ouvrir, laisser ses entrailles sortir, et tout doit changer

Pour pouvoir ensuite produire avec abondance !

Moi, je veux grandir. Je veux m’améliorer, je veux apprendre, je veux atteindre des objectifs, je veux devenir la version de moi-même qui « produira avec abondance », celle que Dieu a prévu que je sois. Je n’ai pas envie de stagner dans ma vie ! Mais je fronce le nez quand je me rappelle que la souffrance, les blessures, sont une partie ordinaire de ce processus. Et qu’elles me forment, me transforment, me permettent de mieux aimer ceux qui sont autour de moi, de mieux les comprendre, et de mieux avancer. Je sais que sortir de ma zone de confort est bénéfique, mais je suis frileuse à l’idée d’ouvrir la porte et d’être face à quelque chose que je ne gère pas, que je ne connais pas, et qui peut possiblement me faire mal. Bref, je suis humaine.

Mais dans mon chemin de contentement, je veux aussi me rappeler que la vie, la vie belle, et simple, et ordinaire, c’est ça : des blessures qui produisent l’abondance. Et je veux me contenter de vivre, pas une vie anesthésiée, pas une vie aseptisée, mais une vie de risques, de beau, d’inconfortable, de simple, de vrai, de chutes, de persévérance … Je veux me contenter de grandir !!!

2 réponses sur « GRANDIS ! »

  1. Cet article m’a aidée à retrouver courage dans un moment difficile, merci ! C’est ce que j’avais besoin d’entendre 🙂 je découvre votre blog et il y a plein de belles choses, continuez comme ça, c’est rafraîchissant et bien pensé 😀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s