Promis !

L’été est la période des mariages – et des anniversaires de mariage !

Il y a trois ans, Mike et moi avions réuni tous ceux qui nous sont chers pour fêter le nôtre.

Trois ans, c’est peu, et en même temps, c’est long, même si ce n’est pas dix ou quarante…

Alors pour aujourd’hui, nous parlerons d’amour, parce que Mike et moi nous sommes promis de nous contenter l’un de l’autre …

IMG_9767.jpg

J’en profite pour vous partager une nouvelle fois les mots d’Ann Voskamp , qui résonnent dans ma vie et dont l’écho se prolongera encore certainement dans les vôtre. Elle commence par dire

« Il avait encore des cheveux, et les miens ressemblaient à ceux d’un caniche permanenté  – et il s’avère que ce qui nous semblait alors être une super journée capillairement parlant – était en fait simplement une super journée.
Comment vingt-quatre années ont pu passer depuis cette promesse prononcée dans l’espace – et l’espace s’est évaporé, et deux sont devenus un – et comment peux-tu dire à un autre être humain, avec chaque moment de ta vie :
Ton cœur est ma maison.
Il y a eu des années qui se sont dressées comme des tsunamis, menaçant de nous détruire. J’ai voulu m’enfuir. Échapper à la laideur de mon égoïsme, de mes attentes hors de portée, de mes sentiments ballonnés.
J’ai appris que tu peux prendre tes distances même dans de très petites pièces.
Et après plusieurs nuits passées à regarder le plafond, j’ai pensé que…
Ce qui nous permet d’avancer, ce sont ces promesses que nous nous sommes faites.
Les promesses peuvent tracer des chemins – à travers le désert jusqu’à la Terre Promise.
Parfois, les promesses sont ce qui nous maintient unis alors que nous ne savons plus comment nous accrocher l’un à l’autre.
Et puis un jour, j’ai regardé dans le miroir, et je me suis demandé si nous y étions arrivés, si nous avions atteint l’autre rive ?
Parce qu’enfin, c’était là :
J’avais arrêté de vouloir qu’il devienne quelqu’un de mieux, lorsque j’avais réalisé combien moi je voulais devenir quelqu’un de mieux. »

IMG_9808.jpg

Depuis que Mike et moi partageons nos vies, je n’arrête plus de prendre conscience du point auquel mes pensées, mes attitudes, mes choix peuvent être horriblement égoïstes.

Mais … par sa confiance en moi, son amour, en étant simplement qui il est, Mike me pousse à devenir quelqu’un de mieux. Il me donne envie d’être la meilleure version de moi-même !

« Malgré le pire de moi-même, il m’accepte, et ça rend les choses tellement belles.
J’avais enfin fixé assez longtemps le miroir, j’avais regardé au plus profond des fissures de ma vie, et j’avais vu l’affreuse vérité de toutes les ruines qui s’y trouvent, et honnêtement –
comment ne pas être complètement éprise de celui qui m’accepte malgré tout ?

IMG_9772.jpg

Peut-être que ça aurait dû faire partie de nos promesses :
L’humilité est la clef de l’intimité.
Abaissez-vous

(réalisez qui vous êtes vraiment)

Et vous vous rapprocherez.
Partagez vos blessures

(acceptez d’avoir une part brisée et parfois sombre)

Et vous partagerez l’intimité.
Et ce qui nous soigne, ce qui nous répare, ce qui nous relève, c’est de réaliser que chaque mot, chaque commentaire, chaque action – toutes les petites discussions, tous les grands débats, tout le déroulement d’une journée – est une main tendue.

IMG_6509

Mille fois par jour, de mille façons différentes, il me tend la main – et est-ce qu’il me rencontre ?
Est-ce qu’il rencontre mes yeux qui le cherchent, mon regard qui s’arrête, mon oreille attentive, ma main qui attend, mon sourire qui est prêt, mon esprit ouvert – mon cœur prêt à l’étreindre ?
La façon dont nous accueillons la main tendue de l’autre détermine si nous serons jamais capables d’étreindre le cœur de l’autre. »

On travaille côte à côte, il prépare mon thé, il s’assoit près de moi, je pose des questions, il m’écoute raconter, nos yeux se croisent, la vapeur s’échappe d’une tasse brulante. Il n’y a rien de parfait, rien de facile, rien d’extra-ordinaire … mais nous tendons nos mains l’un vers l’autre.

« Ce qui compte pour nous, ce n’est pas de choisir la personne parfaite, mais de choisir et d’être choisi.
Parce que la vérité qui nous transforme est celle-ci :
Le fait d’être choisi est ce qui nous fait agir de la meilleure façon.
Être choisi dans l’entièreté de qui nous sommes – nous fait devenir qui nous voulons être. »

IMG_6491

Trois ans. Trois ans qui m’ont poussé dans des recoins sombres, qui ont créé des espaces lumineux, trois ans de quotidiens, d’extraordinaire ordinaire, trois ans de vie toute simple. C’est tout petit, ça a déjà chamboulé beaucoup, ce n’est rien d’exceptionnel et en même temps ça me fait grandir. Et dans les moments où je ne sais plus trop comment m’y prendre, ce sont nos promesses qui me font avancer !

Et puis … certains d’entre vous feront le lien avec une autre histoire d’amour, qui nous concerne tous. Entre nous, et Quelqu’un d’autre, qui nous a choisis, Quelqu’un qui nous accepte avec toutes nos bosses et nos fêlures, Quelqu’un dont l’amour inépuisable nous donne aussi envie d’être meilleurs.

Quelqu’un qui nous a fait cadeau d’un Amour grâce auquel il y a trois ans, nous avons promis ! Quelqu’un qui tend la main – et vous savez ce qu’il vous reste à faire !

4 réponses sur « Promis ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s